© Micro Centre Pythagore Inc.  « L'évaluation sur mesure »
Travaux en Afrique
La firme canadienne Micro Centre Pythagore Inc. est associée à la réalisation de travaux en éducation depuis plusieurs années. Nous présentons certains des projets qui ont été réalisés en Afrique.  


Voici l’identification des pays associés à l’un ou l’autre projet d’accompagnement technique ou à la réalisation d’évaluation des apprentissages.
En 1991, le Bénin a entrepris une réforme de son système d'éducation au niveau primaire. Le Gouvernement américain via l'USAID (United States of America International Development) a proposé un programme de coopération en éducation touchant l'enseignement primaire. Ce projet d'intervention a pris le nom de CLEF (Children's Learning and Equity Foundations). Dès 1992, un ensemble de «plans d'action» a été développé, certains touchant les volets pédagogiques du système scolaire, en particulier l'évaluation des apprentissages. Plusieurs consultants ont été associés à la mise en place des mesures retenues par les responsables béninois de leur implantation. Micro Centre Pythagore Inc. fut du nombre. 
 
Dans sa nouvelle loi d'orientation, le gouvernement burkinabè a fixé comme objectif au système éducatif de permettre aux apprenants de chaque niveau d'enseignement d'acquérir des connaissances générales et techniques et des habiletés fondamentales nécessaires à leur vie en leur donnant la possibilité d'exercer un métier ou d'entreprendre des études à un niveau supérieur. Ainsi, le système de contrôle des connaissances devrait porter à la fois sur les savoir, les savoir-être et les savoir-faire. Dans son plan d'action, le PACEB (Projet d'Appui Canadien à l'Enseignement de Base) se proposait d'appuyer le Ministère de l'Enseignement de Base et d'Alphabétisation dans ses efforts afin d'adapter le Certificat d'Études Primaires (CEP) et de faire en sorte qu'il atteste non seulement du niveau de connaissances acquises par les élèves mais aussi des habiletés développées. À la demande de Sofeg Inc., Micro Centre Pythagore Inc. a réalisé certains travaux entre 1998 et 2000. 
 
Dans le cadre du programme d'amélioration de l'école élémentaire guinéenne et de la coopération entre les gouvernements guinéen et américain, un projet désigné sous l'appellation Niveaux Fondamentaux de Qualité et d'Équité (NFQE) a été mis en place. Des consultants canadiens ont été associés aux mesures retenues par les responsables guinéens de leur implantation. Micro Centre Pythagore Inc. fut du nombre. 
 
Le Burkina Faso recueille annuellement des renseignements sur le suivi des apprentissages au primaire. Micro Centre Pythagore a assisté les responsables du Ministère de l'Éducation Nationale et de l'Alphabétisation dans la mise en place de ce mécanisme d'évaluation ainsi que dans le traitement de l'information recueillie. Depuis l'année scolaire 2000-2001, des enquêtes sur les acquis scolaires sont réalisées périodiquement. 
 
La firme Micro Centre Pythagore Inc a été associée à un projet d'évaluation de mesures éducatives et sociales au Nigéria; cette intervention est identifiée sous le sigle COMPASS (Community Participation for Action in the Social Sectors). Entre 2004 et 2009, Micro Centre Pythagore a réalisé certains travaux techniques reliés à ce projet. 
 
Au cours des années 2006 et 2007, Micro Centre Pythagore a été associé au Projet d'Amélioration de la Qualité du Système Éducatif Tunisien. Ce projet concernait les aspects suivants : i) proposer un cadre de référence pour le nouveau système d'évaluation à mettre en place au niveau du Collège; ii) aider à définir des modalités d'évaluation des compétences dans les différents apprentissages; iii) aider à l'élaboration d'un guide pratique d'évaluation à l'usage des enseignants du collège; et iv) définir un programme de formation des enseignants en matière d'évaluation. Micro Centre Pythagore Inc. a été associé aux travaux alors réalisés. 
 
Au cours de l'année 2007, Micro Centre Pythagore a été associé à une mission de consultation au Cameroun dans le cadre du Projet d'appui au Système éducatif (PASE) pour la réalisation d'instruments d'évaluation des apprentissages. Des séminaires ont été tenus dans plusieurs régions du pays; ils ont porté sur l’évaluation des apprentissages. Par la suite, des banques d’items ont été développées en français et en anglais. Les banques d’items alors développées ont concernées toutes les disciplines faisant partie des programmes d’études de l’enseignement primaire 
 
Un mandat de consultation réalisé en 2011 au Maroc faisait partie du projet «Étude sur l’amélioration et la standardisation de systèmes d’examens et élaboration de banques d’items informatisées» confié au CIDE (Consortium International de Développement en Éducation). Des ateliers de formation portant sur l’analyse d’items ont été tenus. Sommairement, l’objectif poursuivi par ces ateliers de formation concernait l’interprétation des indices statistiques de l’analyse d’items pour être en mesure de se prononcer sur la qualité de ces items par rapport aux paramètres retenus, en particulier la difficulté et la discrimination. 
 
 Au cours de 2012 et de 2013, en collaboration avec la firme canadienne Éducation international, Micro Centre Pythagore a été associé au projet titré Introduction et développement des tests standardisés au primaire et au secondaire 1er cycle (République du Congo) financé par la banque mondiale via le PRAÉBASE (Projet d’Appui à l’Éducation de Base) du Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et de l'Alphabétisation (MEPSA) de la République du Congo. Une enquête sur les acquis scolaires en mathématiques et en français a été réalisée auprès des élèves de 5e année de l’enseignement primaire. Des rapports d’évaluation touchant l’ensemble des élèves du pays ainsi que par rapport à chaque département ont été rédigés. 
 
Entre 2005 et 2015, Micro Centre Pythagore a accompagné les agents responsables de l’administration du Certification d’Études Primaires (CEP) dans la préparation des examens de sanction au Burkina Faso. Il y a eu mise en place de banques d’items informatisées dans les disciplines scolaires faisant partie de ce mécanisme d’évaluation. 
 
Le Bénin réalise, au cours des années 2016 et 2017, une évaluation des pratiques pédagogiques des enseignants du primaire. Cette étude se réalise à l’aide d’une série d’observations des enseignants faite en classe. Micro Centre Pythagore réalise différentes tâches reliées au traitement des données et aux compilations statistiques. 
 
Il est possible de visionner des documents présentant ces travaux réalisés par Micro Centre Pythagore en Afrique. En voici la liste.
 

 
 
 
 
 
 
 
 
•  Évaluation des apprentissages au Bénin
•  Évaluation des apprentissages au Burkina Faso
•  Évaluation pédagogique en Guinée
•  Enquêtes sur les acquis scolaires au Burkina Faso
•  Projet COMPASS au Nigéria
•  Évaluation des apprentissages en Tunisie
•  Préparation de banques d’items au Cameroun
•  Séminaire sur l’analyse d’items au Maroc
•  Enquête sur les acquis scolaires – République du Congo
•  Sanction des études au Burkina Faso
Dernière mise à jour : 2018-03-07